Comment se déplacer à Delhi : le guide des transports

Transports publics ou individuels? Voici comment se déplacer à Delhi

Publicités
Se déplacer à Delhi en Cycle est possible sur de courtes distances

Comment se déplacer à Delhi : le guide des transports

Marcher c’est bien à Paris, pas à Delhi ! 

Vous l’aurez surement remarqué : Delhi n’est pas Paris. Si les deux villes sont les capitales de leurs pays, plusieurs différences les opposent. La première d’entre elle est leur taille, Delhi fait en effet près de 14 fois la surface de la capitale Française !

Paris est connue pour ses ballades pédestres le long de ses ruelles, autant vous prévenir tout de suite: se déplacer à Delhi de cette façon est inenvisageable. Errer le long des rues, s’arrêter à l’orée d’un chemin, observer des scènes de vie, tout ceci est possible, mais dans des quartiers définis, où la circulation est limitée. Delhi s’est construite au fil des années sur une logique de blocs, chacun définissant un quartier, parfois long de plusieurs kilomètres. Entre chaque bloc, on trouve des boulevards immenses pouvant aller jusqu’à plus de 4 voies. Il est extrêmement dangereux de les longer à pieds ou encore de les traverser, ils rendent donc la marche à pieds d’un quartier à l’autre très désagréable. Pour finir, il semble que les urbanistes aient parfois quelques difficultés avec la notion de trottoir. Bien souvent, Delhi n’est qu’une étape de quelques jours en début ou fin de circuit, savoir comment s’y déplacer vous permettra donc d’optimiser votre séjour sur place. 

Les transports publics

Les transports publics de Delhi sont assez modernes et le réseau est très bien développé dans la capitale. Ils sont majoritairement utilisés par ses habitants. Le réseau de transport de Delhi se divise en bus et en lignes de métro. 

Les transports publics sont le meilleur moyen de se déplacer à Delhi pour les habitants de la ville.
Les transports publics de Delhi ont tous ce sigle, parfois écrit en Hindi.

Les bus 

On vous l’a dit, Delhi est une ville gigantesque. De fait, les lignes de bus y sont légion et très honnêtement… assez difficiles à comprendre. Le problème vient notamment des « arrêts » de bus, souvent délabrés et où il est extrêmement difficile de trouver des indications. Ajoutez à cela que les bus ont souvent tendance à ne pas s’arrêter totalement, il s’agit alors de sauter du bus pour en sortir ou de monter rapidement avant qu’il ne reparte sans vous. C’est un mode de transport que nous vous conseillons si vous désirez découvrir le quotidien des habitants de la ville ou si vous restez plusieurs semaines dans la capitale. Autrement, passez votre chemin, vous irez au devant de trop grandes complications.

Infos pratiques : il existe trois types de bus dont les prix varient : les verts qui ne sont pas climatisés, les rouges climatisés, et les oranges qui sont électriques. Le ticket s’achète à l’intérieur et les prix sont très abordables.

Infos pratiques

  • 5-20 Rs la course selon la distance et le type de bus.
Pour se déplacer à Delhi, les locaux utilisent beaucoup les bus publics. Pour vous qui êtes de passage, ce n'est pas l'idéal.
Le bus rouge, climatisé. Crédits

Le métro

Delhi s’est dotée d’un réseau de transport métropolitain en 2002. Très moderne et climatisé, il est globalement plus propre et mieux organisé que son homologue parisien qui fait face au poids des années. Les contrôles y sont assurés par la police qui ne laisse passer ni resquilleurs ni déchets. Certaines stations font probablement partie des endroits les plus propres de la ville ! Les six lignes desservent les plus grands lieux d’importance de la capitale indienne et la fréquence des rames est régulière. Il est facile de passer d’une ligne à l’autre et de trouver une sortie rapidement tant les stations sont bien pensées et les indications claires. Il est d’ailleurs saisissant de quitter l’organisation d’une station pour retrouver la pagaille omniprésente de certaines rues où se déversent les bouches de métro.

Pour celles qui ne voyagent pas accompagnées, sachez que faire le premier ou le dernier wagon de la rame est toujours réservé exclusivement aux femmes. Messieurs, ne tentez pas le diable et ne vous aventurez pas aux abords de celui-ci sous peine de face à une bronca généralisée. De même sur les quais, certaines zones sont réservées exclusivement à la gente féminine. Les femmes peuvent également monter dans les autres wagons, il n’existe pas de parties de train réservées exclusivement aux hommes.

Le métro est un bon compromis si vous désirez vous rendre rapidement d’un bout à l’autre de la ville. Climatisé et calme en heures creuses, il vous permettra de prendre – c’est paradoxal – un bol d’air, sous terre ! Oubliez-le aux heures de pointes (sensiblement les mêmes que dans les plus grandes villes mondiales, les horaires de bureau commencent à s’universaliser) car ce sont alors des milliers de personnes qui se pressent sur les quais et n’hésitent pas à vous pousser pour gagner quelques centimètres carrés.

Infos pratiques 

  • En service de 06h à 23h
  • Tickets disponibles à chaque station.
    – Voyage unique (jeton) de 8 à 30rs le voyage selon la distance
    – Carte touriste illimitée 1 jour : 100Rs, 3 jours 250Rs plus 50Rs de frais.
    – Carte classique rechargeable valable un an, 100rs la carte, rechargeable en guichet.

Les transports individuels 

Si vous ne désirez pas utiliser les transports publics, rassurez-vous : il existe d’autres options pour se déplacer à Delhi, assurant plus ou moins votre tranquillité ! Si les transports publics peuvent vous confronter à de grands groupes de locaux, les transports privés vont vous faire entrer en contact avec des particuliers, préparez-vous pour une expérience parfois déconcertante !

Auto / Autorickshaw / TukTuk 

C’est sans aucun doute le moyen de transport le plus emblématique de l’Inde ! Plusieurs centaines de milliers de ces petits véhicules parcourent inlassablement chaque mètre de goudron, de sable ou même de terre de la capitale. Accessibles partout, leurs chauffeurs aguerris (parfois de véritables pilotes de course, soyons honnêtes) vous emmènent où vous désirez en un temps record. Si leur vitesse de pointe n’est pas élevée sur les grands axes, personne ne peut rivaliser avec eux dans les ruelles étroites ou pour slalomer dans les bouchons. Vous pouvez retrouver plus d’informations sur la manière d’emprunter ce type de transport ainsi qu’un guide de la négociation en consultant cet article.

Infos pratiques

  • Disponibles partout, tarifs fluctuants.
  • Il est impératif de négocier le prix avant le départ sous peine de mauvaise surprise et de discussions interminables à l’arrivée.
L'autorickshaw est une moyen très répandu pour se déplacer à Delhi
Crédits DBPost

Cyclerickshaw / Cycle 

On trouve souvent les cyclerickshaw à la sortie des stations de métro, des grands marchés où même de certains centres commerciaux. Ils sont un moyen de transport plus assimilé à du porte à porte. Les indiens les utilisent souvent lorsqu’ils sont chargés où qu’ils n’ont pas la patience de marcher les centaines de mètres qui les séparent de leurs destinations. Se déplacer à Delhi sur plusieurs kilomètres en risckshaw est impossible car n’oubliez pas que votre chauffeur vous porte à la force de ses muscles.

La situation sociale de ces travailleurs est assez peu enviable, on les voit souvent réunis ensembles autour de feux les nuits d’hiver et ils dorment pour la plupart dans la rue près de leur outil de travail dont ils ne sont jamais propriétaires et bien évidemment non assurés en cas de vol. Ce qu’avait décrit Dominique Lapierre dans sont livre « la Cité de la joie » est valable aussi pour les cyclerickshaws, tout est dans les mains de quelques propriétaires, une vraie mafia.

Si vous désirez en emprunter, sachez que l’expérience est agréable. Dans la mesure du possible, n’excédez pas de la force de votre chauffeur et ne montez pas à plus de deux personnes dans son véhicule. De même lors de la négociation à l’avance du prix, gardez à l’esprit que le moteur de votre pilote se trouve être lui-même.

Infos pratiques 

  • Idéal pour les courtes distances au sein d’un même quartier
  • Souvent disponibles près des lieux d’affluence
  • Négocier le prix avant le départ.
Se déplacer à Delhi en Cycle est possible sur de courtes distances
Les cycle sont souvent organisés queue, adressez vous au premier d’entre eux. Crédits: The Hindu

Taxi : Les Black and Yellow

Il est possible de prendre des taxis dans Delhi mais globalement l’usage est assez différent de celui que l’on connaît dans nos grandes villes. Concrètement, il est possible de réserver à l’avance un taxi, auprès de petits stands, qui viendra vous chercher à votre lieu de résidence pour vous déposer où vous le souhaitez. Pensez toujours à préciser le prix à l’avance.

Attraper un taxi au vol en levant la main dans la rue ne se fait pas en Inde. En effet, aussitôt votre main levée, ce sont des dizaines d’autorickshaw qui vous approcheront. De par leur taille plus imposante, les véhicules plus classiques que sont les taxis ne s’aventurent pas non plus dans chaque recoin de la ville. Leur grand avantage tient également dans le fait qu’ils sont presque tous climatisés, et qu’ils vous permettent d’échapper momentanément au tumulte des rues (au moins vos oreilles).

Infos pratiques

  • Plusieurs agences de taxis peuvent vous réserver un véhicule.
  • Disponibles sur les grands axes routiers et quartiers importants.
  • Négocier le prix à l’avance ou s’assurer que le compteur commence à un prix honnête. (pas plus de 30 roupies selon le temps d’attente)
Se déplacer à Delhi en Taxi est différent des autres capitales.
Le plus emblématique des taxi est l’Ambassador. Il commence à se faire plus rare de par son âge et sa consommation excessive de carburant. Crédits: BBC

VTC : Ola / Uber 

Depuis quelques années, les VTC ont envahi les grandes métropoles, Delhi n’échappe pas à la tendance. Ces services sont disponibles partout dans la capitale et surtout à toute heure. Il vous suffit de télécharger l’application et de vous y enregistrer.

Pour Uber, votre compte sera toujours le même, rien ne change si ce n’est que le prix peut s’afficher en roupies. Pour Ola qui n’est pas présent en France, téléchargez l’application et enregistrez-vous. Sachez qu’il n’est pas nécessaire d’entrer votre carte de crédit, vous pouvez payer les chauffeurs Ola en liquide à l’arrivée.

Nous vous mettons cependant en garde à propos des VTC à Delhi : le service sur le papier est très intéressant et l’est souvent aussi dans les faits, mais gardez à l’esprit que vos chauffeurs ne parlent pas le français et souvent très peu voire pas du tout l’anglais. Si votre adresse de départ est un lieu commun tout devrait aller sans encombre, cependant si vous désignez comme point de récupération une ruelle plus isolée dans le cœur d’un quartier, préparez-vous à patienter. Les applications ne prennent pas compte les conditions réelles de circulation (rues barrées par des processions ou pour des travaux non indiqués) et bien souvent les chauffeurs ne savent pas vraiment comment vous rejoindre. Arrive alors le moment fatidique où ils vous appellent pour que vous leur indiquiez comment venir, l’aventure commence alors vraiment et se conclut souvent par l’annulation en bonne et due forme de votre requête. Nous vous recommandons donc l’usage de ces services dans des lieux de passages plutôt importants.

Infos pratiques

  • Applications à télécharger sur les stores.
  • Possibilité de payer en cash chez Ola.
  • Prix fixés à l’avance sur l’application, pas de négociation.

Bus touristiques 

Comme dans chaque grande ville touristique, plusieurs compagnies privées mettent en place des circuits de bus touristiques reliant les principaux points d’intérêts de la ville. Plus d’informations sur ces services peuvent se trouver sur leurs sites dédiés. Les forfaits sont généralement vendus à la journée.

Chauffeurs privés 

Il est également possible de s’attacher les services d’un chauffeur privé pour se déplacer à Delhi, pour une seule journée ou pour la durée de votre séjour. Il pourra vous proposer des trajets plutôt habituels ou ceux de votre choix. Votre chauffeur vient vous chercher à votre lieu de résidence le matin et est disponible pour la journée (l’heure de la fin de la journée peut varier, à définir ensembles). Lorsqu’il vous dépose quelque part, il vous attend et repart avec vous dès que vous le désirez.

Un chauffeur privé peut vous fournir des renseignements voire des informations sur certains hauts lieux où certains usages de la ville. Gardez cependant à l’esprit qu’il n’est pas un guide et que rien ne l’y oblige, tout dépend bien souvent du contact et de la possibilité ou non de communiquer en anglais. De même, votre chauffeur peut connaître certains restaurants et certaines boutiques mais rien ne vous force à suivre ses recommandations. Généralement, vous pouvez passer plusieurs jours avec le même chauffeur, il n’y a en définitive pas de science exacte et tout tient grandement dans la relation qui s’établira entre vous.

Vous pouvez retrouver les services de chauffeurs privés de Maharajah Driver ici.

N’ayez pas peur de négocier

Chaque moyen de transport possède ses avantages et ses inconvénients. Gardez à l’esprit que leur usage est souvent lié au temps que vous avez décidé de passer à Delhi. Certaines options seront à privilégier si vous désirez gagner du temps, d’autres plus destinées à flâner.

Bien souvent, certains privilégient les moyens de transports à prix fixe (les transports publics) pour éviter de se confronter à l’épreuve de la négociation. Dites-vous la chose suivante : le chauffeur que vous avez face à vous vit de ce métier et verra en vous une source potentielle d’un gain important, il tentera dans 99% des cas d’obtenir plus que de raison. Vous de votre côté êtes au courant de ces pratiques, vous lui montrerez par votre attitude que vous savez ce qu’il a en tête. La négociation est affaire de compromis, chacune des parties acceptant de céder du terrain. Il sera très rare que vous ayez accès au prix que paient les locaux mais en ne vous laissant pas faire et en restant calme, vous en serez proche et ne passerez pas pour un pigeon, ce qui, nous vous le garantissons, vous fera éprouver une certaine fierté. Si un chauffeur est trop insistant ou désagréable, dirigez-vous vers un autre, enfin n’oubliez jamais que la négociation a lieu AVANT le départ, nous ne le répéterons jamais assez. Ne laissez pas démarrer votre chauffeur avant d’avoir fixé le prix avec lui.

Les transports sont une partie importante de votre voyage en Inde, ils vous mettent au contact avec des personnes et des usages parfois lointains de votre quotidien. En les vivants pleinement, nous pouvons vous assurer qu’ils feront partie de vos souvenirs les plus marquants de votre séjour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s