Calendrier des 7 plus grands festivals au Bhoutan

Les festivals au Bhoutan font partie intégrante de la vie religieuse des bhoutanais, notre guide pour y participer.

Publicités

C’est décidé, vos prochaines vacances se feront au Bhoutan, ce petit royaume bouddhiste enclavé dans la chaîne Himalayenne. En raison de fortes contraintes et des nombreuses restrictions imposées aux visiteurs, il est resté étranger au tourisme de masse et permet aux plus chanceux de profiter d’une nature préservée et de paysages d’une immense beauté : des forêts luxuriantes parsemées de verts pâturages. En plus de vous enchanter avec ses couleurs et son peuple, le Bhoutan vous émerveillera avec le spectacle offert par les sommets himalayens parmi lesquels le Chomolari.

Tradition et religion rythment la vie de la population locale. Le sentiment religieux est très partagé par les bhoutanais et les incite notamment à rejoindre l’immensité de la nature et à se perdre dans ses mystères. Visiter un village à l’occasion d’une fête religieuse (le calendrier est très chargé) est une expérience unique.La danse fait partie intégrante des festivals au Bhoutan

Les Tsechu

Les Tsechu sont des événements religieux très importants pour le peuple bhoutanais. Ce ne sont pas des spectacles pour touristes. Avoir la chance d’assister à l’une de ces célébrations est vraiment une expérience rare et unique.

Tsechu qualifie le « dixième jour », car le début des célébrations a généralement lieu le 10 du mois selon le calendrier lunaire et correspond à la naissance du gourou Rimpoche. Le mois et le jour exact de la tenue du Tsechu varient toutefois d’une année à l’autre et d’un monastère à l’autre. Pour cette raison, au début du calendrier lunaire, le gouvernement du Bhoutan publie un « Calendrier approximatif » indiquant la date à laquelle les célébrations auront lieu (approximativement, la décision finale étant prise par le chef religieux de chaque monastère).

Les atsara sont présents lors de nombreux festivals au Bhoutan

Afin de briser un peu le sérieux que génèrent souvent les danses organisées lors de ces célébrations, les atsara font de multiples apparitions entre et pendant les danses. Ces bouffons qui représentent les acaryas, les maîtres religieux indiens, singent les moines, amusent la foule par leurs pitreries et plaisanteries. Ils sont les seuls autorisés à avoir une attitude irrévérencieuse envers la religion.

Voici donc une liste des plus grands festivals au Bhoutan

Le Tsechu de Punakha (mars)

Le Tsech de Punakha est l'un des plus importants festivals au Bhoutan

Le festival Tsechu de Punakha est l’un des plus importants et des plus populaires du Bhoutan. Il est précédé de quatre autres jours de célébrations dans le Dzong de Punakha, consacrés à la Puna Drubchen, au cours desquels il est commémoré par une reconstitution spectaculaire. Il raconte l’échec de l’armée Tibétaine, arrivée par la force pour s’approprier l’une des reliques les plus importantes du Bhoutan.

Il est dit que Shambrung Ngawang Namgyal, le fondateur du Bhoutan, a organisé une cérémonie complexe au cours de laquelle il aurait prétendu jeter des reliques dans la rivière Mo Chu, après quoi les Tibétains excédés et profondément déçus seraient revenus sur leurs pas et auraient alors quitté Punakha.
La fête de Tsechu qui s’ensuit est marquée par d’importantes célébrations religieuses avec musique, danses masquées interprétées par des moines vêtus de splendides costumes traditionnels. Le clou de ce festival est la sortie du gigantesque Thangka représentant Shambrung.

Tsechu de Paro (avril)

Le Tsechu de Paro est l'un des immanquables festivals au Bhoutan

Le très coloré et exubérant festival de Paro est probablement l’événement le plus important du calendrier bhoutanais. Les premiers jours du festival mettent en scène les danses masquées les plus caractéristiques des célébrations :
– La danse du Seigneur de la mort et de sa famme Shinje Yab Yum (eavec costume typique et un masque de buffle)
– La danse des chapeaux Balck à la batterie, Zshana Nga Cham
– La danse des trois Gings, une représentation visuelle du Zangto Peleri, le paradis de Guru Rimpoche.

L’ensemble est rythmé par le son des tambours. Ils font office de présentation sensorielle de la religion bouddhiste qui, n’ayant aucune forme visible, ne peut être représentée d’aucune autre manière que par ces sons. Le dernier jour est de loin le plus important. Le gigantesque Thangka Thongdrol est sorti du Dzong par les moines et ils le déroulent très tôt le matin le long des murs du monastère. Assiste à et événement revêt d’une importance exceptionnelle en termes de spiritualité car il est dit que la seule vue du saint Thangka peut libérer du cycle des réincarnations. Les Bhoutanais croient que cette œuvre merveilleuse est le fruit de dieux et de divinités, car les êtres humains n’auraient jamais rien pu créer de tel. La sortie du Thongdrol est suivie de la cérémonie du Shugdrel, des bénédictions et des offrandes que les moines effectuent devant le Thangka.

Le festival d’été de Haa (juillet)

Le festival d'été de Haa est un événement très prisé des touristes

L’un des festivals au Bhoutan le plus récent est le festival d’été Haa. Les habitants et les touristes se réunissent pour célébrer la culture, le patrimoine, la religion et les sports du Bhoutan. Le festival est principalement dédié aux nomades de la vallée de Haa. Les plus grands moments historiques propres à la culture de ces peuples nomades sont présentés lors de ces célébrations sous forme d’images et de peintures. C’est un moment très sympathique car les touristes peuvent participer à certaines activités telles que monter un yak, participer aux danses traditionnelles ou encore bien évidemment déguster les plats locaux. 

Le Cham de Thangbi Mani (octobre)

Le Cham est un festival bhoutanais plus intime

Le Cham de Tangbi Mani se tient dans un petit village de la verte vallée de Bhumtang. C’est un Cham atypique, très suivi par la population locale, différent des Tsechu célébrés dans les plus importants monastères.
Le premier jour, la célébration est peut-être la plus intéressante pour les voyageurs: on y perpétue la cérémonie de Mecham, au cours de laquelle une grande arche en bois est construite puis incendiée pendant que les personnes présentes passent dessous en courant, pensant se purifier de la sorte de toute négativité accumulée lors de l’année.

Le Tsechu de Thimphu (octobre)

Le Tsechu de Thimpu est un des incontournables festivals au Bhoutan

C’est l’un des Tsechu les plus importants et les plus institutionnels du pays. Il se déroule dans le Dzong de Trashichhoe. À la différence des chams qui se tiennent dans les monastères plus restreints, tous les acteurs sont des moines. Les masques et les costumes utilisés sont particulièrement beaux et finement décorés. Toutes les célébrations, danses et représentations sont organisées avec le plus grand soin pour rappeler ici chaque année des fidèles venus de tout le Bhoutan, des personnalités importantes et parfois même le roi en personne.

Le Tsechu de Wangdue Phodrang (octobre ou novembre)

Le Tsechu de Wangdue Phodrang célèbre la fin de la construction du Dzong il y a 4 siècles

La région de Wangdue Phodrang, dans le centre du Bhoutan, est célèbre pour ses chants, les Lozeys. Le festival annuel a été introduit après l’achèvement de la construction du Dzong en 1639. Il s’agit d’un festival où des habitants et des milliers de touristes se retrouvent pour célébrer la vie et la joie. La «danse du boeuf» est également une attraction majeure, lors de laquelle les gens dansent pour s’assurer d’une vie paisible après la mort. Le festival se termine par le déploiement d’un gigantesque Thangka.

Le festival de Jambay Lhakhang Drup (octobre ou novembre)

Le Jambay Lakhang Drup est l'un des festivals au Bhoutan où vousDanse nue, danse du feu, danse du masque, on trouve de tout au festival de Jambay Lhakhang Drup. Ces danses traditionnelles sont exécutées pour célébrer la fondation du monastère de Jambay Lhakhang et rendre hommage à Guru Rimpoche. Mewang , la cérémonie du feu, attire des milliers de touristes venus assister à la danse des habitants sous une structure enflammée composée d’herbes sèches. Le clou du festival  est  la «Dance of Treasure» – Tercham, où dansent des hommes masqués et des moines nus. Cette partie de la fête a lieu au milieu de la nuit.

N’hésitez pas à nous poser des questions notamment sur les dates exactes si l’un de ces festivals se déroule au moment où vous serez présent au Bhoutan. Vous pouvez également retrouver notre sélection des meilleurs festivals en Inde. Bonnes vacances!