A la rencontre des ethnies du Népal

Zoom sur quelques unes des plus emblématiques ethnies népalaises.

Publicités

A la rencontre des ethnies du Népal

Quarante castes et tribus différentes composent la population Népalaise. C’est un pays qui présente une vaste mosaïque de croyances et de traditions. Face à tant de diversité, il est donc impossible de synthétiser en quelques mots les spécificités de chacune ; des Indo-Népalais ou des Tibéto-Népalais, vous croiserez des visages tous différents.

Le meilleur moyen de rencontrer ces populations qui vivent souvent dans des régions reculées est de faire des trekkings ou randonnées qui vous permettront d’accéder à leurs villages

Les Sherpas 

village-de-sherpas-region-de-l-everest-nepal

C’est le groupe ethnique le plus célèbre du Népal, il y a plus de 500 ans, un groupe de bouddhistes tibétains a quitté le Tibet pour se rendre dans la région de l’Everest au Népal afin d’être plus près de la montagne qu’ils vénèrent. Lakhpa, Dorjee, Tenzing, Nawang, Tashi sont des noms typiques Sherpas que vous entendrez souvent. Ils signifient simplement lundi, mardi, mercredi, etc et ont été appelés selon le jour de la semaine où ils sont nés.

Ces célèbres montagnards du Népal sont toujours en mouvement; parfois vers les pâturages plus verts et plus chauds vers le sud; parfois pour faire du commerce et parfois pour escalader la montagne en tant que guide, leader ou simplement porteur. Beaucoup de Sherpas ont établi des records dans le monde de l’alpinisme. Tenzing Norgay Sherpa et Sir Edmund Hillary ont été les premiers à gravir l’Everest, la plus haute montagne du monde en 1953. Ang Rita Sherpa, surnommée «le léopard des neiges», a gravi les plus hautes montagnes pour la dixième fois en 1996, un exploit étonnant pour tout être humain car sans masque à oxygène.

Bien évidemment, votre guide ou votre porteur pendant votre trekking sera un Sherpa mais si vous désirez découvrir leurs villages et mode de vie, le Solukhumbu trek sera le plus approprié. Il se déroule de 9  (niveau facile) à 16 jours est relativement modéré.

Les Gurungs 

village-gurung-massif-annapurna-nepal

Au milieu des collines et des vallées le long du versant sud de l’Annapurna au centre-ouest du Népal; les Gurung cohabitent avec d’autres groupes ethniques. La majorité d’entre eux, les Magars et leurs homologues de Khasa, ont formé la majeure partie du célèbre régiment de Gorkha de l’armée Britannique et Indienne. Ces personnes robustes et travailleuses ont une physionomie mongole. L’économie des Gurungs repose principalement sur l’agriculture, l’élevage et les services dans l’armée. Ils cultivent du riz, du blé, du maïs, du mil et des pommes de terre. La culture en terrasses est la norme. Ils tirent également leur subsistance de l’élevage de moutons pour la viande et la laine. La plupart des familles Gurung a une source de revenus importante; les pensions et les salaires des membres de la famille qui sont dans l’armée.

Le massif de l’Annapurna abrite les villages Gurungs, le trekking le plus court  est de 6 jours avec quelques petites difficultés. Une randonnée permettant beaucoup de rencontres avec les populations de petits villages peu connus et authentiques. Une expérience  au plus prés des habitants permettant de voir les grands sommets Himalayas et découvrir la culture des différentes ethnies.

Les Tamangs 

village-tamang-randonnee-tamang-heritage-nepal

Le nom Tamang signifie « marchand de chevaux ». La majorité des Tamangs suivent le bouddhisme tibétain, mais ils se mêlent fortement à l’animisme et, dans une moindre mesure, à l’hindouisme. Leurs prêtres ou lamas jouent un rôle dominant dans la communauté. Les Tamangs ont une culture artistique riche, en particulier en termes de musique et de danse. L’agriculture a été leur principale source de revenus. La plupart du temps, ils cultivent leurs propres terres.

Les trekkings Langtang Heritage ou le Timal permettent  la découverte d’un Népal où des gens simples vous ouvriront leurs portes avec un large sourire.

Les Magars 

magar-village-nepal

Les Magars sont un autre groupe tibétain, descendus du plateau depuis longtemps. Personne ne sait exactement quand ils sont arrivés. De nos jours, ils constituent le groupe ethnique le plus important du Népal, soit environ 7% de la population. Bien qu’ils aient été historiquement bouddhistes, leurs interactions étroites avec les hindous des plaines et les hindous du Népal ont conduit nombre d’entre eux à adopter les traditions et les cérémonies hindoues. Les Magars ont plusieurs langues complètement distinctes les unes des autres. Cependant, beaucoup de Magars ne parlent plus leur langue maternelle et ne parlent que le népalais.

Le peuple Magar peut être trouvé autour du massif du Dhaulagiri qui traverse les collines du Terai. Le Dhaulagiri Circuit Trek vous fera traverser de nombreux villages.

Les Tharus 

tharu-village-pres-de-chitwn-au-nepal

Les Tharus sont un  groupe indigène, principalement situé dans la région du Terai au Népal. Ils ont un style de vie très simple et utilisent tout ce qui est disponible dans la nature comme ressource. Ils cultivent de l’orge, du blé, du maïs et du riz et élèvent des animaux tels que les poulets, les canards, les cochons et les chèvres. Ils sont pour la plupart hindous, mais beaucoup respectent les croyances islamiques, animistes et bouddhistes. La liberté religieuse est pratiquée dans toutes les tribus, leur donnant ainsi la liberté d’adhérer à la religion souhaitée, y compris le christianisme.

Pour rencontrer cette communauté sympathique et avenante, vous pouvez passer quelques jours au parc national de Chitwan.

Les Newars 

bandipur-village-newari-nepal

Les Newars sont majoritairement présents dans la vallée de Katmandu, mais vous pourrez aussi les rencontrer à travers tout le pays. Population aux origines floues, ils sont à la fois agriculteurs et marchands. Cette ethnie possède des talents artistiques très réputés. Les plus beaux monuments et villages de la vallée de Katmandou sont le fruit de leur savoir-faire en matière d’architecture, de sculpture ou de peinture. Le style newar est aujourd’hui reconnu à travers toute l’Asie.

Nous n’avons pu ici vous présenter que certaines des ethnies les plus répandues au Népal, celles avec lesquelles vous avez le plus de chances d’entrer en contact lorsque vous vous y rendrez. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre sélection de treks ou de voyages culturels au Népal. A bientôt sur les routes ou les sentiers népalais!