Topito sur l’Inde, les contre-vérités des contre-vérités!

J’adore le site de Topito, le style est  humoristique voire décapant ! Par contre, il faudrait que les auteurs des articles fassent un minimum de recherches afin d’éviter d’écrire du grand n’importe quoi. Je suis tombée sur cet article, ça m’a fait sauter au plafond, c’est un amas d’inepties, je suis désolée !

Le voici par commodité :

« Il est facile d’avoir des clichés sur l’Inde et ses habitants tant cette culture est éloignée de la nôtre. Et c’est vrai que pour la plupart des Français un Indien c’est soit un mec qui vend des cacahuètes Gare du Nord, soit un vendeur de Kwik E Mart. Afin de démonter ces clichés, et vous encourager à faire un beau voyage, Topito vous alerte sur les 10 idées reçues qu’on a tous eues sur l’Inde. Eh bon, avouons-le, certaines sont un peu vraies…

L’Inde c’est le pays des Naan, les meilleurs c’est les cheese nans
C’est vrai que c’est bon… sauf qu’en Inde les cheese nans n’existent pas. En fait vos chances de trouver du fromage vont être très limitées. Au mieux, vous aurez un butter nan. Mais vu la richesse de leur gastronomie, ce serait bête de faire une fixette.

Bien sur que le cheese naan existe, il est à base de  paneer (le fromage Indien). Il se mange surtout dans le Nord de l’Inde.

 Prendre le volant là bas c’est pour les kamikazes

Mais non, c’est la mauvaise volonté que de dire ça. En fait, c’est comme ici, sauf qu’il y a 15 fois plus de monde. La base c’est d’utiliser le klaxon, qui ne veut pas dire « Dégage ducon ! » comme dans notre beau pays, mais « t’en fais ce que tu veux, mais moi je passe » Surtout, oubliez tout ce que vous connaissez sur les règles de dépassements, les distances de sécurité, les priorités et remplacez tout ça par du courage et des réflexes… Par contre, les vaches ont priorité, c’est comme ça.

Euh, comment dire, si le fond est véridique, le selfdriving pour un Européen chez Hertz n’est pas autorisé, tu m’étonnes, en 300 mètres, on a plié la voiture !

En Inde, on parle hindou
De la même manière qu’on ne peut pas parler chrétien ou musulman -à moins d’être sacrément beurré- on ne peut parler l’hindou. En vrai c’ est le nom pour les adeptes de la religion Hindou qui est quand même la 3e religion la plus répandue dans le monde avec plus d’un milliard de fidèles, mais même s’il y en avait 100 milliards, ça n’en ferait pas une langue.

Erreur que font la plupart des touristes !

Bon, ben on parle indien alors ?
De la même manière, “l’indien” n’existe pas. Il existe plus de 20 dialectes utilisés selon les peuples et la région en Inde. Au Tamil Nadu on parle tamoul, au Kerala on parle malayalam, au Madhya Pradesh on parle hindi, etc., etc., … La plupart des Indiens en parlent plusieurs, sinon ils ne peuvent comprendre les blagues dégueulasses de leur oncle quand ils vont voir leurs familles dans le sud du pays. Vous vous n’en parlez aucun de toute façon, donc passez directement au point suivant

L’inde a 720 dialectes et 22 langues dont deux sont majoritairement parlées : L’Hindi au Nord et le Tamoul au Sud. Si les Punjabis qui parlent Punjabi (logique, non ?) comprennent et parlent  l’hindi, ils ne piperont pas un mot « des blagues salaces de l’Oncle du Sud » et vice-versa !

L’anglais est la langue la plus parlée
Seuls les Indiens qui sont allés à l’école parlent anglais, c’est donc loin d’être la majorité des conducteurs de Tuk-tuk et des marchands de street food. Vous allez apprendre à marchander avec des signes, vous verrez on s’y fait. Si vous sortez des villes, alors l’anglais vous semblera vite carrément useless.

NI, c’est sur que si vous allez rendre visite à un agriculteur au fin fond du Bihar, votre anglais ne vous sert à rien, par contre, dès que vous arrivez dans des Etats plus « touristiques », ils comprennent tous la langue de Shakespeare, question de survie pour faire du business !

 Le cinéma indien c’est Bollywood
Oui… mais pas que ! Bollywood, c’est l’industrie de cinéma du nord de l’Inde, mais certaines régions ont leur propre industrie et des acteurs/réalisateurs différents. Au Tamil Nadu c’est Kollywood par exemple, au final c’est quand même beaucoup de fleurs, beaucoup de danses, et des films long, très long parfois.

Les films de Kollywood sont surtout de films de super héros absolument hallucinants, à ne surtout pas manquer ; les scènes de bagarre !  

Une classique scène de « fight »

Bon, mais c’est quand même beaucoup de films, et surtout des nazes
Derrière les clichés propres à Bollywood, il y a des films sociaux très intéressants. Surtout, le cinéma en Inde c’est avant tout une fête, les gens crient, applaudissent, huent, bref ils vivent le film à fond, ça change des spectateurs français. Bon, il y aura toujours un peu de danse et une histoire d’amour, c’est comme ça.

Vrai ! Le cinéma Indien « ose » de plus en plus parler des problèmes sociétaux et c’est tant mieux. Cela reste une minorité (pas plus de 15% de la production) mais  grâce à des acteurs tels qu’Irrfan Khan, Amir Khan ou l’actrice Anushkha Sharma, on commence à mettre le doigt sur les plaies.

Les Indiens passent leur temps à dire non
Oui, les Indiens hochent la tête de gauche à droite, tout le temps, et au début c’est vraiment très déstabilisant. Vous allez passer pas mal de moments à croire qu’on vous interdit d’entrer ou de faire un truc, alors qu’on est en train de vous accueillir gentiment. Le pire c’est que pour dire « non » ils pointent le menton vers le haut, un peu comme notre oui quoi… Oui ces gens ne respectent rien, bordel !

Bah non, pour dire non les Indiens ne pointent pas le menton vers le haut, ils disent tout simplement « nahi ». Le geste décrit par l’auteur  veut dire qu’il n’a pas compris ce que vous avez dit et il ajoutera à sa gestuelle « kya ? »

L’Inde c’est crade, ils chient dans la rue et se lavent dans le Gange…
Alors, c’est un peu vrai, mais il faut les comprendre, il y a un très grave problème de surpopulation qu’ils n’ont pas encore trop réglé. Bon c’est vrai que l’hygiène n’est pas le meilleur truc là-bas, mais vu que c’est subi, c’est plus triste qu’autre chose. On a des pays européens riches qui eux, ont de quoi nettoyer et ont quand même des rues qui ressemblent à des décharges.

La saleté des villes est due plus à l’incivisme des locaux qu’autre chose  et n’a rien à voir avec l’hygiène ! Les Indiens sont hyper propres, même avec un dé à coudre d’eau, ils réussiront à se laver, vous pouvez rentrer dans n’importe quelle maison, même la plus humble elle sera toujours nickel. Ce qui tue ce pays, c’est que les gens jettent tous leurs papiers d’emballage ou les sacs plastiques  par terre.

Et ce n’est pas faute d’avoir essayé de leur faire comprendre

Si on mange leurs trucs on va finir malade à coup sur
Bon, il y a deux règles d’or : ne boire que l’eau en bouteille, et ne rien consommer de cru parce que c’est souvent rincé à l’eau. Ce n’est pas qu’on vous conseille de ne boire que de la bière (même si la une bonne « King fisher » ne vous fera pas de mal), mais c’est surtout que l’eau des canalisations est remplie d’excréments. Il y en a qui aiment, mais c’est mieux d’éviter, à moins de vouloir choper une diarrhée qui vous fera regretter d’être vivant. Pour le reste, vous pouvez y aller les yeux fermés, c’est très souvent épicé, mais surtout hyper bon.

NON mais sérieux ? Comment  peut-on  écrire de telles inepties !!!! Les canalisations qui portent l’eau ne sont pas pleines d’excréments. Le problème est que l’eau qui coule au robinet est stockée dans des tankers que vous verrez sur tous les toits des bâtiments et ce sont un ramassis de bactéries ! Donc, c’est vrai, évitez de manger des légumes ou des fruits qui ne s’épluchent pas et faites comme les Indiens, buvez de la « filtred water » à défaut d’eau en bouteille.

Il y a pas mal de snipers dans les rues c’est très dangereux
Non, si les gens arborent des points rouges, c’est pour indiquer qu’ils sont mariés, donc il vaut mieux ne pas toucher… À moins de vraiment vouloir s’en prendre une. Blague à part, l’Inde est un pays très sûr, ce dont vous allez douter au début, car tout le monde va vous dévisager, et quand on dit « dévisager » c’est vraiment qu’ils vont vous regarder fixement pendant très longtemps. Vous n’êtes pas particulièrement beau, vous êtes juste différents, ne vous emballez pas.

Le sindur que se mettent les femmes hindoues à la racine des cheveux veut dire qu’elle est mariée et signifie « longue vie à mon mari ». A quand la même chose de la part du mari ???? Celui sur le front est religieux, cela veut dire qu’ils (homme, femme et enfant) ont fait une pooja.

 (Bonus) Mais le cricket c’est chiant non ?
Mmmmmh… oui bon là ok, c’est vraiment trop chiant le cricket… Mais bon ils sont balèzes qu’en ça, on peut leur laisser.

Le seul point auquel j’adhère à 100%, le cricket est mortellement chiant !

 

Publicités