Bienvenue au Royaume Interdit du Mustang

chorten-mustang-nepal

Coupé du monde sur  le plateau tibétain,  le Mustang fait partie du Népal depuis le 18ème siècle, mais sa culture traditionnelle tibétaine a survécu dans l’isolement. Que ce soit culturellement et géographiquement, il est plus semblable au Tibet qu’au Népal. Situé à l’ombre de l’Himalaya et officiellement l’une des régions les plus reculées du Népal, cette enclave est connue pour sa beauté désertique aux  terres rouges et ocres  et ses paysages rudes et escarpés. Il s’est ouvert à un nombre limité de voyageurs en 1991.

treapeau-de-yaks-mustang-nepal.jpg

Le Népal a aboli le statut officiel de la monarchie du Mustang en 2008, mais le roi Jigme Singhe Palbar Bista est toujours vénéré par son peuple, qui lui demande régulièrement de régler les différends. Le roi a cherché à équilibrer la protection de sa culture avec les avantages du tourisme, tels que le soutien aux enseignants de langues locales, les écoles monastiques et la restauration des trésors artistiques. Il est possible de rencontrer les membres de la famille royale, qui vivent dans un palais au centre de Lo Manthang. Le roi est très  disponible  et rencontre facilement les visiteurs, bien qu’il ait réduit ses activités à cause de son âge. Cela vaut toujours la peine d’essayer d’avoir une audience.

autre-champ-de-ble-mustang-nepal

Si les paysages du Mustang vous subjugueront, vous serez aussi charmé par ses habitants. Même si la vie doit être rude, ils sont toujours souriants, amicaux, aiment échanger et se faire photographier !

Les paysages quasi lunaires :

 

Les belles rencontres :

 

 

N’hésitez pas à venir visiter le Mustang que vous soyez sportif ou pas. Ses trekkings sont très connus mais on peut aussi le découvrir en VTT ou en 4X4.