Les sites oubliés de Delhi

En dehors des sentiers battus, zoom sur les monuments oubliés de Delhi

Les sites oubliés de Delhi

Delhi possède une richesse architecturale indéniable. Comme souvent vous ne passez qu’un ou deux jours sur la capitale, les sites visités sont souvent les « incontournables » tels que de tombeau d’Humayun, Qutab Minar, la Jama Masjid et le Fort Rouge. Pourtant, il y a quelques petites merveilles boudées par les touristes.

Le fort de Tughlaqabad

le fort de Tughlaqabad couverture

En état de ruine, le fort de Tughlaqabad était jadis un symbole de la puissance de la dynastie Tughlaq. Le fort a été construit en 1321 par Ghiyas-ud-din Tughlaq, anciennement connu sous le nom de Ghazi Malik, également fondateur de la dynastie Tughlaq.. Le fort est réparti sur un vaste territoire et est une merveille architecturale.

le fort de Tughlaqabad remparts 2

le fort de Tughlaqabad rempart

le fort de Tughlaqabad remparts 3

Après avoir chassé les dirigeants de Khalji en 1327, Ghiyas-ud-din Tughlaq prit le trône de Delhi et commença immédiatement la construction de son incroyable projet.  C’était une période de troubles politiques et il y avait un danger continu d’attaques mongoles venant du nord-ouest de l’Empire. Pour sauver l’Empire et ses sujets des Mongols, Ghiyas-ud-din construisit le fort Tughlaqabad.

le fort de Tughlaqabad bastion

le fort de Tughlaqabad detail

Le fort présente de magnifiques fortifications en pierre. Construit en grès rouge et en marbre, le fort affiche un fort sens de l’art militaire grâce à ses hauts remparts et bastions. Il est divisé en trois parties: le quartier de la ville, composé de maisons, la citadelle et le palais adjacent comprenant les résidences royales.

le fort de Tughlaqabad vue sur les ruines 2

le fort de Tughlaqabad vue sur les ruines

Plusieurs salles, un long passage secret et une tour nommée Bijai-Mandal se trouvent également dans la citadelle.

le fort de Tughlaqabad arche

le fort de Tughlaqabad passage secret

Il y a un mausolée, construit avec un seul tombeau en forme de dôme et situé sur l’avant-poste sud de la fortification de l’autre côté de l’entrée principale. Le mausolée comprend trois tombes: Ghiyas-ud Din, son épouse et son fils Muhammad Tughlaq.

le fort de Tughlaqabad vue sur Ghiyas-ud-din Tughlaq Tombe

le fort de Tughlaqabad Ghiyas-ud-din Tughlaq entree

Construit par le souverain lui-même, le style de la tombe est conforme à l’architecture indo-islamique. Sur le côté sud-est du fort se trouvent les vestiges de la forteresse d’Adilabad, qui a été construite plus tard par Muhammad-bin Tughlaq, successeur de Ghiyas-ud-din Tughlaq.

Ghiyas-ud-din Tughlaq Tombe arches

Ghiyas-ud-din Tughlaq Tombe

le fort de Tughlaqabad Zafar Khan tombe (2)

le fort de Tughlaqabad Zafar Khan tombe 2

La légende dit que l’extrême enthousiasme du dirigeant de Tughlaq a provoqué un conflit avec le saint soufi Nizamuddin Auliya. Pour achever la construction de sa ville, Ghiyas-ud Din Tughlaq a ordonné à tous les ouvriers de Delhi de travailler dans son fort et a irrité le saint soufi alors que la construction de son baoli (puits) était arrêtée. Cet incident a provoqué une malédiction sur son royaume qui a provoqué l’effondrement de son puissant édifice.

Allez, après les vieilles pierres, un peu de vert !

Le Buddha Jayanti Park

Le Buddha Garden couverture

Tout le monde connait, au moins de nom, le Lodhi Garden mais Delhi a bien d’autres « poumons verts ». L’un deux est Le Buddha Jayanti Park ou Buddha Garden.

Buddha Garden Bougainvillier

Buddha Jayanti Park est situé dans le sud de Delhi, sur la Ridge Road, près de Dhaula Kuan. Le parc a été construit à l’occasion de la commémoration du 2500e anniversaire de l’illumination de Lord Gautam Buddha. Le pittoresque jardin se distingue par ses allées pavées, ses luxuriantes pelouses, ses fleurs, ses ruisseaux, son terrain en pente et ses arbres énormes. L’une des principales attractions du parc est un jeune arbre Bodhi, amené du Sri Lanka et planté ici.

Buddha Garden plan eau

Buddha Garden plan eau 2

Ce jeune arbre a une grande signification pour les Bouddhistes, car il a été extrait du même arbre Bodhi à Bodhgaya, sous lequel le Bouddha a atteint l’illumination. En 261 avant JC, Kunal, le fils de l’empereur Ashoka, prit une jeune pousse de cet arbre et le planta au Sri Lanka.

Buddha Garden plan eau statue

L’autre attraction  est la statue de Buddha assis qui symbolise la gratitude du peuple Tibétain. Cette statue est installée sur un îlot et placée sur une plate-forme carrée entourée d’une clôture circulaire en pierre et d’un chemin, appelé Parikrama. Le tout entouré par des drapeaux de prières, chaque couleur représentant des éléments tels que définis dans Kalachakra Mandala où le jaune représente la terre, le blanc pour l’eau, le rouge pour le feu, le noir pour l’air et le vert pour l’espace.

Buddha Garden arche

Buddha Garden fleurs

Le parc est aussi divisé en  « sous jardins »

Le jardin des cactus

Buddha Garden cactus 2

Buddha Garden cactus 3

Buddha Garden cactus

Le jardin des palmiers:

Buddha Garden palmiers

Buddha Garden palmiers 2

Et le jardins aux roses

Buddha Garden roses 2

Buddha Garden roses 3

Buddha Garden roses

Le Buddha Garden est, comme beaucoup de jardins, un lieu de rendez-vous pour de jeunes couples.