Comment savoir si un produit est végétarien (ou pas) en Inde.

Comment reconnaître un produit végétarien dans un magasin en Inde.

Comment savoir si un produit est végétarien (ou pas) en Inde.

 C’est connu, l’Inde est une destination parfaite pour les végétariens. Si certaines cultures (en Amérique du sud par exemple) mettent la viande à l’honneur dans tous leurs plats, c’est loin d’être le cas en Inde, c’est même plutôt l’inverse. Il existe plusieurs raisons à ce phénomène, liées notamment à la religion hindoue assez stricte avec la consommation de viande mais également avec l’économie, la production de viande revenant beaucoup plus cher que celle de céréales ou de légumes.

L’Inde est donc un pays où l’on trouve une très grande diversité de plats végétariens, qui feraient presque oublier à un carnivore ses amours d’antan. Dans les restaurants donc, pas de problème, vous pourrez manger à votre faim. Cependant, même si votre amour pour l’Inde ne cesse de grandir plus votre voyage avance, il n’est pas certain que vous maîtrisiez l’hindi écrit. Comment donc faire en cas de petite faim pour savoir si tel ou tel aliment empaqueté convient à votre régime alimentaire ?

Un système de pastille de couleur

 Les indiens, bien plus sensibles à ces problématiques que nous, ont imaginé un système très simple pour indiquer aux consommateurs si le produit leur convient. Il s’agit de la présence d’une pastille verte ou rouge sur l’emballage du produit. Si elle est rouge, c’est que le produit ne convient pas aux végétariens, si elle est verte, vous pouvez le consommer en toute confiance.1280px-India_vegetarian_labels.svg

 Végétarien ≠ Vegan

 Attention cependant, ces deux couleurs indiquent simplement si le produit est bon pour un végétarien, pas pour un végétalien et pas non plus s’il est vegan friendly ou encore gluten free. Par exemple, une brique de lait comporte une pastille verte. Soyez donc vigilant si votre régime alimentaire est plus spécifique que le simple fait d’être végétarien.

Si vous ne voulez pas vous aventurer à déchiffrer les étiquettes, il vous reste toujours la street food , bon appétit !